esprit-de-bois


esprit-de-bois

esprit [ ɛspri ] n. m.
• déb. XIIIe, répandu XIVe; lat. spiritus « souffle »
I A
1Dans la Bible, Souffle de Dieu. « L'esprit souffle où il veut » ( BIBLE ).
(v. 1120) SAINT-ESPRIT [ sɛ̃tɛspri ] ou E SPRIT SAINT : Dieu comme troisième personne de la Trinité, qui procède du Père par le Fils. ⇒ paraclet, sanctificateur. Représentation du Saint-Esprit par une colombe. L'Esprit saint est descendu sur les apôtres à la Pentecôte. Par l'opération du Saint-Esprit.
2Inspiration venant de Dieu. Dieu répandit un esprit de sagesse, d'erreur. « Est-ce l'Esprit divin qui s'empare de moi ? » (Racine).
3Principe de la vie incorporelle de l'homme. âme. Principe de la vie corporelle de l'homme. vie. Vieilli Rendre l'esprit : mourir (cf. Rendre l'âme, le dernier soupir). « Ont-ils rendu l'esprit, ce n'est plus que poussière » (Malherbe).
B(1550; repris au gr.) Mode d'articulation de l'initiale vocalique en grec ancien; signe au-dessus de la voyelle qui le note. Esprit dur, rude (´) :émission de la voyelle avec aspiration; esprit doux (´). IIÉmanation des corps.
1Vx Les esprits : corps légers et subtils, émanations que l'on considérait comme le principe de la vie et du sentiment. Esprits vitaux. Anc. méd. Les « esprits animaux sont comme une flamme très pure et très vive, qui montant [...] du cœur dans le cerveau, [...] donne le mouvement à tous les membres » (Descartes). Mod. Loc. Perdre ses esprits : être égaré par une émotion violente, un trouble; perdre connaissance. ⇒ s'évanouir. Reprendre ses esprits : revenir à soi.
2(1575) Anc. chim. Produit liquide volatil, ou gaz dégageant une forte odeur; produit d'une distillation. essence (III), 1. vapeur. Mod. et région. Esprit-de-sel [ ɛspridsɛl ] n. m. :acide chlorhydrique étendu d'eau. Esprit-de-bois [ ɛspridbwa ] n. m. :alcool méthylique. ⇒ méthylène . Esprit-de-vin [ ɛspridvɛ̃ ] n. m. :alcool éthylique.
IIIÊtre immatériel, incorporel.
1Relig. Dieu est un pur esprit. Esprits célestes. ange. Esprit des ténèbres, esprit malin, esprit du mal. démon, diable. Loc. N'être pas un pur esprit : avoir des besoins corporels, matériels.
2Être imaginaire des mythologies, qui est supposé se manifester sur la terre. elfe, farfadet, fée, génie, gnome, lutin, sylphe, sylphide; éfrit, kobold, korrigan, 1. péri, troll.
3Âme d'un défunt, dans l'occultisme. fantôme, mânes, revenant, spectre, zombie. Évocation des esprits ( spiritisme) . Esprit es-tu là ? Esprits frappeurs.
IVLa réalité pensante.
1L'esprit. Le principe pensant en général, (opposé à l'objet de pensée, à la matière). 1. pensée. Doctrines philosophiques sur l'esprit et la matière. idéalisme, matérialisme, spiritualisme. « Je ne suis donc, précisément parlant, qu'une chose qui pense, c'est-à-dire un esprit » (Descartes) . « Le but du monde est le développement de l'esprit, et la première condition du développement de l'esprit, c'est sa liberté » (Renan). Allus. bibl. Bienheureux les pauvres en esprit, ceux qui se veulent pauvres, qui sont pauvres en intention (souvent compris par erreur comme : personnes sans intelligence).
♢ (Opposé à la chair) Vivre selon l'esprit. Loc. En esprit : spirituellement. S'unir en esprit. Allus. bibl. L'esprit est prompt, la chair est faible.
♢ (Opposé à la réalité) Péj. Vue de l'esprit : position abstraite, théorique, ne s'appuyant pas sur le réel. Création de l'esprit. chimère, utopie. C'est un jeu de l'esprit. Ils « croient volontiers que la littérature est un jeu de l'esprit destiné à être éliminé de plus en plus dans l'avenir » (Proust).
2Principe de la vie psychique, tant affective qu'intellectuelle, chez un individu. âme, conscience, moi. Étude de l'esprit. psychologie. L'esprit et le corps d'un homme. L'effroi s'empara de son esprit. Conserver l'esprit libre, repousser les soucis, les influences. Tour (vieilli), tournure d'esprit : manière d'envisager les choses. ⇒ mentalité. Mod. Disposition d'esprit, état d'esprit. Avoir l'esprit ailleurs : être distrait, penser à autre chose (cf. Être dans la lune). Où ai-je, où avais-je l'esprit ? (pour s'excuser d'un manque d'attention, d'un oubli[cf. Où avais-je la tête ?]). EN ESPRIT : en imagination, par la pensée. Voir qqch. en esprit. imaginer. La lettre « dont Votre majesté impériale m'honore, m'a transporté en esprit à Orembourg » (Voltaire). Être sain de corps et d'esprit. Perdre l'esprit : devenir fou. Avoir l'esprit dérangé : être fou. Être simple d'esprit.
3Ensemble des dispositions, des façons d'agir habituelles. caractère. Avoir l'esprit aventurier, belliqueux, changeant, retors. Petit esprit, esprit étroit (cf. aussi ci-dessous, des personnes ). Étroitesse d'esprit. Esprit large, largeur d'esprit. — AVOIR BON, MAUVAIS ESPRIT : être bienveillant, coopératif, confiant; être malveillant, rebelle, méfiant.
Humeur. Avoir, ne pas avoir l'esprit à, l'humeur à. Je n'ai pas l'esprit au jeu, l'esprit à m'amuser en ce moment ( goût, tête) .
Par ext. (des personnes elles-mêmes) homme; 1. gens. C'est un esprit romanesque. Les esprits chagrins. Influencer de jeunes esprits. Calmer les esprits. Mater les mauvais esprits.
4Principe de la vie intellectuelle (opposé à la sensibilité). entendement, intellect, intelligence, 1. pensée ; raison; cerveau, cervelle , tête. Relatif à l'esprit. cérébral, intellectuel, mental. « L'esprit est toujours la dupe du cœur » (La Rochefoucauld). Acuité, agilité, clarté, rapidité, vivacité d'esprit. Dons de l'esprit. génie, talent . Esprit lucide, profond, subtil; observateur; logique. Esprit caustique. Esprit borné, lent. Faiblesse, lenteur, paresse, pesanteur d'esprit. Esprit pratique, terre à terre, positif. Idée, pensée, réflexion qui vient à l'esprit, traverse l'esprit. Dites tout ce qui vous viendra à l'esprit (cf. Passer par la tête). « Il roulait dans son esprit de profondes pensées » (France). Exercer, faire fonctionner son esprit. Nourrir, cultiver son esprit. Ouvrir l'esprit. Dans mon esprit : dans ma pensée, selon moi. Vous m'avez mal compris; dans mon esprit, il ne s'agissait pas de vous blâmer. Présence d'esprit : aptitude à faire ou à dire sans hésitation ce qui est à propos. ⇒ à-propos. Avoir l'esprit mal, bien tourné.
Par ext. (des personnes elles-mêmes) « Un de ces esprits légers, habitués à la confusion, dont il est convenu que le Parlement abonde » (Romains). Vx ou péj. Un bel esprit : un homme cultivé et qui aime le montrer. ⇒ pédant. Mod. Prov. Les grands esprits se rencontrent, se dit plaisamment lorsque deux personnes émettent le même avis.
Esprit fort : personne qui revendique un jugement indépendant (par rapport aux préjugés, aux idées religieuses).
VAptitude intellectuelle.
1(Qualifié) Aptitude, disposition particulière de l'intelligence. Esprit philosophique, mathématique : don, disposition pour la philosophie, etc. (fam. bosse) . Avoir l'esprit des affaires, du commerce. 1. sens. Avoir l'esprit de synthèse, d'analyse. Esprit d'observation. Esprit critique. Esprit de suite. Manquer d'esprit d'à-propos. L'esprit de l'escalier.
2Absolt Vx Qualité, valeur intellectuelle ( intelligence, talent). « Ni l'ignorance n'est défaut d'esprit, ni le savoir n'est preuve de génie » (Vauvenargues). « Comment l'esprit vient aux filles », conte de La Fontaine.
3(1547) Mod. Vivacité piquante de l'esprit; ingéniosité dans la façon de concevoir et d'exposer qqch. ( finesse , malice; humour). Avoir de l'esprit, beaucoup d'esprit ( spirituel) . Homme, femme d'esprit. « Il faut de l'esprit pour bien parler, de l'intelligence suffit pour bien écouter » (A. Gide). Repartie pleine d'esprit ( sel) . Trait d'esprit; mot d'esprit. boutade, calembour, pointe, saillie. Loc. Faire de l'esprit : manifester son aptitude à être spirituel, ou celle que l'on croit avoir (souvent péj.).
VI
1Attitude générale qui détermine, oriente l'action. intention, volonté. Esprit de révolte. Esprit de justice, de charité, de sacrifice. Avoir le bon esprit de faire qqch., la bonne idée. — Dans un esprit de. intention; but, dessein, idée. Il a agi dans un esprit de vengeance. C'est dans cet esprit qu'il convient d'envisager la chose (cf. Sous cet angle, cet aspect). point de vue. Sans esprit de retour : sans intention de revenir.
2Fonds d'idées, de sentiments qui oriente l'action d'une collectivité concrète ou abstraite. L'esprit d'une société. génie. « L'esprit de la monarchie est la guerre et l'agrandissement; l'esprit de la république est la paix et la modération » (Montesquieu). Il faut « entrer dans l'esprit de son temps, afin d'avoir action sur cet esprit » (Chateaubriand). Esprit de corps, d'attachement et de dévouement au corps, au groupe auquel on appartient. ⇒ corporatisme, solidarité. Esprit d'équipe. Esprit de famille.
3Le sens profond d'un texte; l'essentiel de la pensée d'un auteur. L'esprit d'une constitution. « L'Esprit des lois », ouvrage de Montesquieu. L'esprit et la lettre.
⊗ CONTR. Chair, corps. Matière. Bêtise, inintelligence; lourdeur, pesanteur. Platitude. Forme, lettre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ESPRIT — Le concept d’«esprit», dont la spécificité a sans cesse fluctué à travers les différentes cultures et tout au long de l’histoire des idées, semble de nos jours être pris à nouveau comme référence majeure, notamment par des biologistes, qui y… …   Encyclopédie Universelle

  • esprit-de-sel — esprit [ ɛspri ] n. m. • déb. XIIIe, répandu XIVe; lat. spiritus « souffle » I ♦ A ♦ 1 ♦ Dans la Bible, Souffle de Dieu. « L esprit souffle où il veut » ( BIBLE ). ♢ (v. 1120) …   Encyclopédie Universelle

  • esprit-de-vin — esprit [ ɛspri ] n. m. • déb. XIIIe, répandu XIVe; lat. spiritus « souffle » I ♦ A ♦ 1 ♦ Dans la Bible, Souffle de Dieu. « L esprit souffle où il veut » ( BIBLE ). ♢ (v. 1120) …   Encyclopédie Universelle

  • -bois — esprit de bois gros bois gâte bois mi bois mort bois petit bois sous bois …   Dictionnaire des rimes

  • ESPRIT — n. m. Substance incorporelle. Il se dit de Dieu. Dieu est un esprit. Esprit incréé. Le Saint Esprit, l’Esprit Saint, l’Esprit consolateur, l’Esprit vivifiant, Noms que l’on donne à la troisième personne de la Sainte Trinité. L’ordre du Saint… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Bois des Moutiers — Les Rhododendrons géants de l himalaya au Bois des Moutiers Situation Pays …   Wikipédia en Français

  • Bois-mort — Dans le domaine de la sylviculture et plus généralement de l’écologie, l’expression « bois mort » désigne l’arbre mort debout (Volis) ou couché (Chablis), ou toute partie morte d’un arbre (branche morte sur arbre blessé, sénescent, ou… …   Wikipédia en Français

  • Bois-morts — Bois mort Dans le domaine de la sylviculture et plus généralement de l’écologie, l’expression « bois mort » désigne l’arbre mort debout (Volis) ou couché (Chablis), ou toute partie morte d’un arbre (branche morte sur arbre blessé,… …   Wikipédia en Français

  • Bois-énergie — Pour les articles homonymes, voir Bois (homonymie). Section d un tronc d arbre …   Wikipédia en Français

  • Bois de chauffage — Bois énergie Pour les articles homonymes, voir Bois (homonymie). Section d un tronc d arbre …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.